Les débuts du tourisme de croisière aux îles Canaries remontent au XVIIIe siècle, époque à laquelle les premiers Anglais arrivèrent à Tenerife par voie maritime. Après quelques mois passés sur l'île, les citoyens britanniques levaient l'ancre en partance pour les colonies faisant alors partie de l'Empire britannique. Parmi ces colons, qui débarquaient sur l'île à bord de navires faisant escale dans le port pour s'approvisionner en cargaison et passagers, se trouvaient également les premiers touristes, bien évidemment très différents des passagers de croisière actuels, mais que l'on pouvait déjà dénommer ainsi.

De cette époque à nos jours, le tourisme de croisière a évolué de manière constante, parvenant à se positionner comme l'une des principales activités du secteur touristique de l'archipel, de plus en plus à la portée de la majorité des citoyens. Les ports dépendant de l'autorité portuaire de Santa Cruz de Tenerife enregistrent actuellement un trafic de navires de croisière consolidé, en occupant généralement la troisième place du classement espagnol année après année. Pour y parvenir, l'autorité portuaire participe à la Seatrade de Miami et à celle de Gênes, les principaux salons internationaux du secteur, sous l'enseigne Cruises Atlantic Islands, qui jouit d'ores et déjà d'une renommée internationale. Cette association regroupe les ports de Santa Cruz de Tenerife, de Las Palmas, Cap-Vert et de Madère.

Copyright © 2009 Puertos de Tenerife

log ministero