Centre de coordination de services

Le Centre de coordination de services est un centre pionnier depuis lequel le trafic maritime du port de Santa Cruz est contrôlé et qui informe en temps réel à chacun de ses départements.

Son emplacement permet d’avoir une vue sur le quai à la portée de quelques privilégiés. Situé au huitième étage de la tour de Capitainerie Maritime, le Centre de coordination de services (CCS) est le « centre névralgique du port de Santa Cruz et de Granadilla, un centre depuis lequel on contrôle tout le trafic maritime de l’installation et informe en temps réel à chacun de ses départements sur tout ce qui se passe.
Mis en place en 2004, ce centre a été pionnier en Espagne dans la gestion directe de la part de l’Autorité Portuaire du service d’aménagement, coordination et contrôle du trafic portuaire.

Le CCS est composé du Centre de contrôle maritime et de la Gestion des escales, deux services coordonnés qui fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Fonctions

Parmi les fonctions du Centre de contrôle maritime, il convient de souligner, par exemple, l’aménagement, coordination et contrôle du trafic maritime, y compris le nautique-sportif, ainsi que la coordination des services technico-nautiques (pilotage, remorquage, amarrage) fournis aux navires.

Le contrôle du trafic maritime interagit avec le trafic d’entrée et sortie des navires en englobant l’ensemble d’actions opérationnelles associées à ce processus une heure avant l’arrivée du navire au port jusqu’à ce que celui-ci quitte la surface des eaux du port.

Depuis cet endroit, les consignes correspondant à chaque navire sont données et les pilotes et les amarreurs, mais aussi les remorqueurs et la police portuaire, sont informés sur la situation et les caractéristiques des actions opérationnelles pour la prestation des services correspondants.

Pour cela, le centre possède un équipement technologique qui respecte les normes VTMS – (Vessel Traffic Management System), un système d’observation du mouvement des navires qui reçoit des données provenant de différentes sources telles que Radar, AIS – Système d’identification automatique de navires, etc., et il les présente sur une cartographie nautique électronique homologuée par l’OMI (Organisation maritime internationale). Ce système permet à l’Autorité Portuaire non seulement de détecter les navires, mais aussi de connaître certaines caractéristiques des mêmes, telles que leur indicatif d’appel (MMSI), l’heure estimée d’arrivée au port (ETA), à quelle distance se trouvent par rapport au port, leur cap, leur vitesse, etc.

Le Centre de contrôle possède des stations de radio locales et à distance qui travaillent avec les fréquences de la bande marine, en assurant les communications entre les navires et le CCS dans un rayon de couverture d’environ 100 milles nautiques.

Pop up todos con La Palma